Rechercher

L’HIVER…NOS CELLULES CUTANÉES SOUFFRIRAIENT DE RÉTRÉCISSEMENT

Par Céline Champigny

Avec l'arrivée de l'hiver, notre peau a besoin d'un peu plus d’amour pour combattre tous les dommages que les mois froids peuvent causer.

De manière générale, l’hiver lorsque la température chute, notre organisme voulant préserver sa chaleur và plutôt irriguer les organes vitaux plutôt que la surface du corps qui elle subira un grand changement qui affectera l’activité des glandes sébacées qui à leur tour sécrèteront beaucoup moins de sébum (petites huiles naturelles de la peau). Le sébum est un composant essentiel de notre film hydrolipidique, qui agit comme une barrière protectrice naturelle pour la peau. En hiver, la peau étant moins bien protégée par le sébum, elle se déshydrate plus rapidement. Ce phénomène touche tous les types de peau, mais il est beaucoup plus marqué sur les peaux sèches, naturellement déshydratées.


DE PLUS, EN HIVER…

LA FILAGGRINE UNE PROTÉINE CLÉ À MAINTENIR LE FACTEUR D’HYDRATATION NATUREL DE LA PEAU (FNH) SUBIRAIT DES CHANGEMENTS IMPORTANTS


La filaggrine est une protéine clé majeure de la couche la plus externe de l'épiderme , la couche cornée ou stratum corneum qui constitue la première ligne de défense entre l’homme et son environnement, notamment contre les allergènes, les irritants et les microorganismes.


Tous les bébés naissent sans la protéine filaggrine. Peu après la naissance, comme l'enfant n'est plus entouré d'eau, le corps commence à produire de la filaggrine, qui est essentielle à la capacité naturelle de la peau à fixer l'eau.


Ce que nous constatons saison après saison a été prouvé scientifiquement par une étude publiée en 2018 dans le British Journal of Dermatology (1). L’étude révèle que la filaggrine qui joue un rôle clé dans la structure de notre barrière cutanée, est la principale coupable des changements qu’on observe sur notre peau surtout en hiver. Les chercheurs danois ont procédé à des tests cutanés chez 80 adultes et constatent des changements dans les niveaux de produits de dégradation de la protéine filaggrine, qui aide à maintenir la fonction de barrière cutanée afin de préserver correctement l’hydratation de la peau en réduisant ainsi la perte d’eau transépidermique. Le niveau de ces produits de dégradation changent significativement entre l'hiver et l'été, en particulier dans la peau des joues et des mains. Le Dr. Jacob Thyssen, de l'Université de Copenhague explique qu’en utilisant un microscope à très fort grossissement, son étude constate que les cellules de la peau souffrent de rétrécissement quand elles sont exposées à l’air froid et sec, ce qui favorise la dégradation des réserves de la filaggrine. Avec le manque de filaggrine, la texture de la peau devient sèche et squameuse et présenterait un risque accru de développer l’eczéma (2).


Il est primordial d’utiliser des formules à forte teneur en acide gras essentiels, l’acide linoléique (oméga-6) et l’acide α-linolénique (oméga-3) qui aident à éviter ou soulager la peau sèche et eczémateuse. Ces acides gras essentiels s'incorporent aux membranes cellulaires et régénèrent la barrière lipidique endommagée de l'épiderme et limitent ainsi la perte en eau (3). Une carence en acide linoléique (oméga-6), un composant de la céramide 1, entraîne un dysfonctionnement de la barrière cutanée et des symptômes de peau sèche (4).


SUPPLÉMENTATION ORALE


Il est également judicieux pour les personnes qui ont tendance à avoir une peau sèche de prendre certains suppléments dont UNE que j’adore, la SUPER huile de foie de morue de la compagnie Natural Factors ( 1x jour). Elle est riche en oméga-3 et de plus contient de la vitamine A et aussi de la vitamine D, excellent pour les peaux matures ! Vous pouvez également prendre des capsules d’huile de bourrache, riche en acide gamma-linolénique (AGL) qui possède des propriétés anti-inflammatoires, apaisantes et agit sur l’hydratation de la peau, idéal pour les peaux sensibles et eczémateuses.


Devrait-on changer les formules Corpa Flora en hiver ou en modifier seulement le dosage ?


Réponse : Le but d’utiliser en DUO nos formules est d’être capable d’en changer les dosages aux changements des saisons, donc si vous utilisez déjà certaines huiles faciales Corpa Flora riches en acides gras essentiels, ne les changez pas ! il vous suffit d’augmenter leur dosage à UNE pleine pompe ou un peu plus (si votre peau est sèche) matin et soir toujours en DUO avec ½ pompe environ de nos sérums amplificateurs d’hydratation (Antidote HB5 ou H+ sous forme d’un gel).


Si votre peau est toutefois très sèche et même eczémateuse, nous vous conseillons d’utiliser notre nouvelle huile faciale Antidote 04 soin intensif (sans parfum) qui est plus occlusive et qui contient 4% DEFENSIL® - PLUS.


LA FILAGGRINE SOUS LE MICROSCOPE



On peut observer par coloration immunohistochimique, la protéine de la filaggrine (en brun) sur une section histologique d’une peau humaine normale et saine.




Sources


(1) British Journal of Dermatology 7 March 2018 DOI: 10.1111/bjd.16150

(2) https://www.nature.com/articles/s41598-020-59627-7

(3) Biomedical Dermatology 4, Article number: 12 (2020)

(4) Nutrients 2021, 13(1), 203; https://doi.org/10.3390/nu13010203